You must download Flash Player

CETTE SEMAINE

Charlotte Laurier

Catégorie: Cinéma

  • > Sans pinceau
  • > Du côté des danseuses

Biographie et Réalisations

Charlotte Laurier

Charlotte Laurier

Actrice, scénariste, réalisatrice et productrice

Charlotte Laurier est née le 18 novembre 1966. Elle est la septième d'une famille de neuf enfants (cinq filles et trois garçons).

Son père quitte la France en 1952, à l’âge de 22 ans, pour le nord du Québec, où il travaille dans les mines. Il y rencontre sa femme et, ensemble, ils s’installent dans le nord de la Colombie-Britannique, où il devient bûcheron. En 1967, la mère de Charlotte traverse le Canada en train avec ses sept premiers enfants pour s’installer sur la Rive-Sud de Montréal. Le père les rejoint deux ans plus tard. Les parents de Charlotte exploitent alors un casse-croûte.

À l’âge de 11 ans, Charlotte incarne avec brio l’inoubliable Manon du film Les bons débarras, réalisé par Francis Mankiewicz et scénarisé par Réjean Ducharme. En 1981, celle qui a été découverte par hasard par une agente de distribution artistique dans un cours de danse à Longueuil, récolte une nomination dans la catégorie « Meilleure actrice » au gala des prix Génie.

La carrière de Charlotte est lancée et elle continue de travailler avec de grands réalisateurs. En 1981, Jean-Claude Lauzon lui offre le rôle de Linda dans le court métrage Piwi. En 1982, elle est Yvonne dans l’adaptation, par Claude Fournier, de Bonheur d’occasion de Gabrielle Roy. En 1986, son interprétation d’Agnès Laberge, dans La dame en couleurs de Claude Jutras, lui vaut une nouvelle nomination dans la catégorie « Meilleure actrice » aux prix Génie.

À 18 ans, Charlotte Laurier, qui n’a jamais reçu de réelle formation en jeu, se rend en Europe pour passer les auditions du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Elle est retenue au premier tour, mais pas au deuxième. Elle profite néanmoins de son séjour en France pour s’inscrire à différents cours de théâtre, dont ceux du Café de la Gare et de l’Actor’s Studio.

Un an plus tard, de retour à Montréal, elle tourne avec Pierre Falardeau, qui lui offre, grâce au rôle de la strip-teaseuse Alexandra dans Le Party, l’occasion de briser son image d’enfant. En 1990, on la voit dans Une histoire inventée de Marc-André Forcier. En 1997, elle touche à la comédie en compagnie de Patrick Huard et de Roy Dupuis dans J’en suis de Claude Fournier. En 1998, elle joue dans 2 secondes de Manon Briand, un rôle qui lui vaut une nomination aux Jutra.

Outre ses rôles au cinéma, Charlotte Laurier est souvent apparue au petit écran : Nous n’irons plus au bois (1980), Les tisserands du pouvoir (1987), Scoop, Jasmine (1994) et Hommes en quarantaine. On peut également la voir et l’entendre dans quelques publicités, dont une campagne de Volkswagen filmée par François Girard.

En 1995, elle se retire à la campagne, à Saint-Philippe-de-La Prairie, où elle demeure jusqu’en 2002, pour se consacrer à la peinture et à l’écriture. Depuis 1998, elle se concentre sur le théâtre. En 2003, elle présente, au Théâtre de la Licorne, sa première pièce, Capharnaüm, qui est tirée d’un scénario de film qui n’a jamais vu le jour. En 2004, elle monte sur les planches pour interpréter Hyacinthe dans Les Fourberies de Scapin. En 2005, elle présente Autopsie femme, sa deuxième œuvre théâtrale à la Société des arts technologiques de Montréal, qu’elle met en scène et dans laquelle elle joue.

En 2007, après presque 10 ans d’absence, Charlotte fait un retour au grand écran par le film Les plus beaux yeux du monde, dans lequel elle joue, en compagnie de ses trois filles et de sa sœur Angela, et dont elle signe le scénario et partage la réalisation avec son amoureux, Pascal Courchesne, avec qui elle dirige également la maison de production Vespera. Le couple a également produit, en 1992, le documentaire Berceau sous la lune, qui portait sur les mères adolescentes.

Liens Utiles

Gallerie Photos

  • Charlotte Laurier
  • Charlotte Laurier
  • Charlotte Laurier
  • Charlotte Laurier
  • Charlotte Laurier

Autres invités